Jaine et les lycées franciliens

Jaine et les lycées franciliens

Dresser un bilan et préparer l'avenir du réseau social éducatif monlycée.net : c’était l’objectif de la rencontre annuelle des représentants de la Région Île-de-France et des lycées franciliens, mercredi 29 mai à la Grande Halle de la Villette à Paris. 

Jaine comme si vous y étiez

Philippe Taillard, délégué académique au numérique de l’Académie de Paris, organisateur de la journée académique consacrée à l’innovation pédagogique et à la créativité numérique (Jaine), accueille les représentants des lycées venus nombreux.

« On va parler du passé, du présent et de l’avenir » annonce Guy Daroles, chef de projet aux côtés des entreprises fournisseurs de la solution, ODE et CGI, ainsi que deux professeurs du lycée Marcel Deprez à Paris et le proviseur adjoint Franck Puech-Broussoux : « depuis septembre 2017, l’adhésion dans les lycées n’a cessé de progresser. Elle est aujourd’hui extrêmement forte. »

Philippe Taillard et Guy Daroles

Sur la courbe de fréquentation qui s’affiche au-dessus des intervenants, on retrouve les fluctuations habituelles des fins de semaine et des vacances scolaires. Mais la courbe est aussi globalement en nette croissance. En 2019, le site reçoit 200 000 visiteurs par jour en moyenne avec des pics à 300 000. Plus de 430 000 comptes sont actifs provenant de 404 établissements parmi 527, soit un taux de couverture de plus de 76%. L’avenir se présente sur de bonnes bases.

Mon lycée mobile et autres nouveautés

L’annonce marquante de la journée est, sans hésitation, l’arrivée imminente de la version mobile de monlycée.net, annoncée pour septembre. Les usagers l’ont précédée : 60% des accès se font aujourd’hui via un terminal mobile. Thomas Lecoq, chef de projet chez CGI présente quelques caractéristiques de cette version de l’application. Elle sera développée sur une technologie très récente (React Native). La logique « réseau social » sera appliquée pleinement, notamment pour la gestion et la visualisation des notifications. La messagerie sera intégrée ainsi que des connecteurs vers les sites mobiles des services de vie scolaire, Pronote ou Laviescolaire.fr.

Présentation de l'appli mobile

S’agissant de la messagerie, Guy Daroles réalise en direct une démonstration consistant à adresser depuis une messagerie externe (celle de Free en l’occurrence) un message à l’adresse guy.daroles@monlycee.net : message bien reçu et aussitôt répondu. Il est ainsi démontré que la messagerie de monlycée.net est à la fois protégée au sein du réseau social éducatif mais aussi ouverte sur l’extérieur.

Autre nouveauté : la possibilité de rendre un blog public. Cette fonction, présentée par Agnès Brun (ODE), existe déjà pour le module Pages (éditeur de mini-site Web) mais la décision de rendre une Page publique doit être prise au moment de la création et est réservée à l’administrateur du réseau. Pour le blog, la publication vers l’extérieur sera plus simple et plus souple : elle pourra être activée et désactivée à tout moment par le propriétaire du blog, s’appliquer à tous les billets ou seulement à certains et s’étendre ou non aux commentaires. Autre sujet présenté par Agnès, celui de l’abondance : « Avec le temps, les utilisateurs de monlycée.net se trouvent à la tête de quantités de documents qui peuvent être énormes… D’où la nécessité de les classer dans des dossiers et des sous-dossiers. Cette possibilité est à présent offerte pour toutes les applications. »

Le blog devient public !

Autre volet du chapitre nouveautés, celui concernant l’arrivée des collégiens des départements de Paris, de l’Essonne et de Seine et Marne. Ils devraient pouvoir, à partir de la prochaine rentrée, conserver leurs identifiants et même emporter des documents depuis leur ENT collégien (Paris Classe Numérique,  moncollege-ent ou ent77) vers leur nouvel ENT lycéen : monlycée.net.

Gérer les stages en lycée professionnel avec monlycée.net

Trois représentants du lycée des métiers et de l’électronique Marcel Deprez à Paris 11e présentent une initiative originale et particulièrement ingénieuse d’exploitation de l’ENT pour gérer les stages des élèves en entreprise : Franck Puech-Broussous, proviseur adjoint, Anthony de Castro, professeur de génie électrique et Guillaume Pin, professeur de Lettres.

Guillaume Pin et Anthony de Castro

Après plusieurs essais, Anthony de Catro est convaincu d’avoir trouvé la bonne formule : « Pendant 10 semaines, les élèves quittent le lycée mais nous devons absolument éviter de les perdre de vue. Nous avons d’abord utilisé un portfolio papier qui ne fonctionnait pas bien : il devrait être rempli par le stagiaire, l’entreprise, le professeur référent, le professeur technique. Il manquait toujours quelqu’un. On a cherché à numériser et finalement on s’est arrêtés sur la solution offerte dans monlycée.net qui était incontestablement la meilleure. On crée une communauté et on attribue un blog à chaque élève. Sur son blog, il doit tout nous raconter, textes et photos. Mais surtout des photos, il faut bien avouer, nous avons davantage besoin d’images que de discours. Cela commence par le trajet du domicile à l’entreprise. Ensuite, le cadre de travail, ce qu’il fait concrètement dans son entreprise. Pour nous, c’est important, dès le premier jour, nous savons ce que fait l’élève, si cela correspond bien aux objectifs du stage. Nous relançons ceux qui ne nous donnent pas de nouvelles. Le blog nous aide aussi à préparer la visite que nous ferons dans l’entreprise. Chaque élève est suivi par deux professeurs, l’un technique, l’autre de l’enseignement général. C’est important que les professeurs des disciplines générales aient une vision concrète du métier auquel leurs élèves se préparent. »

Blog de stage professionnel

Guillaume Pin, professeur de Lettres, adhère à cette présentation : « Les élèves publient vite sur le blog et nous ne les corrigeons pas. Mais je les encourage aussi à verbaliser pour favoriser l’acquisition du lexique. Les photos les aident à garder en mémoire tout ce qu’ils font et ont fait, à produire une histoire de leur stage. Les élèves sont dotés d’une tablette par le lycée et ils utilisent aussi leur smartphone. Ils développent ainsi des compétences numériques qui, pour eux, ne vont pas de soi. Ils ont commencé par se familiariser avec l’ENT, ce qui les a conduits à saisir la différence entre les réseaux sociaux ouverts, ceux qu’ils connaissent le mieux, et un réseau privé comme celui-ci dans lequel, par exemple, il n’y a pas de publicité. »

Tous les professeurs référents et accompagnateurs ont été formés à l’outil et à la démarche. Le système des blogs a été conçu avec les élèves. Chaque professeur est en charge d’une douzaine d’élèves et peut commenter chaque blog. En général, les parents font partie de la communauté et peuvent voir les blogs.

Gérer l'accès aux ressources

Autre nouveauté annoncée pour la rentrée : la mise en place du GAR, le Gestionnaire d’Accès aux Ressources, développé par le ministère de l’Education nationale et qui a été testé et mis au point au cours des derniers mois. La présentation est faite par Didier Feyrin, professeur documentaliste au collège Germaine Tillon (12e).

Didier Feyrin

Il s’agit de regrouper toutes les ressources dans une seule application. Pour les lycées qui adopteront les manuels numériques, le GAR sera d’une grande utilité.

Il est constitué de deux modules. Le mediacentre donne à chaque utilisateur, identifié à son entrée dans l’ENT, l’accès aux modules pour lesquels il dispose de droits d’usage attribués par l’éditeur de la ressource. Le module d’affectation permet à l’administrateur de voir, pour chaque utilisateur les ressources pour lesquelles il dispose de droits d’accès et, pour chaque ressource, les utilisateurs ayant des droits d’accès. Bien entendu, le respect du RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) est garanti.

« Le GAR a été développé à la demande des éditeurs rappelle Gilles Berg, délégué académique adjoint. Cela leur garantit à la fois une bonne diffusion et une bonne protection de leurs ressources. Ils ont tout intérêt à adhérer et c’est d’ailleurs ce qu’ils font ». Une formation au PAF (Plan Académique de Formation) est prévue pour l’année prochaine.

Guy Daroles précise que la Région Île-de-France a financé la liaison entre monlycée.net et le GAR. Celui-ci sera déployé dans les lycées franciliens dans le courant de l’année scolaire à venir. Une solution alternative a été retenue dans le cadre d’un marché en cours et sera mise en place dès septembre afin de répondre aux besoins immédiats des lycées ayant opté pour les manuels numériques.

Bureautique en ligne

Dernière nouveauté intégrée à monlycée.net, avant de quitter l’amphithéâtre et retrouver les démonstrations des professeurs innovants et créatifs de l’Académie : la mise en service prochaine de l’ensemble d’applications bureautiques, Libre Office On Line (LOOL), en expérimentation dans plusieurs lycées franciliens depuis quelques mois. Le service intègre un traitement de textes, un tableur, un lecteur de documents au format PDF et un éditeur de présentations. Il est intégré dans le module documentaire de monlycée.net ce qui permet à chaque usager d’ouvrir directement dans l’ENT la plupart des documents qui s’y trouvent, même au format Microsoft Office, sans avoir à les télécharger et sans avoir à se préoccuper de l’application nécessaire. Pour les enseignants qui souhaitent diffuser des documents de diverses natures à leurs élèves, LOOL est un outil bien précieux.

Post scriptum

Avant de quitter la Grande Halle et les stands de Jaine, nous nous sommes arrêtés sur une impressionnante démonstration de réalité virtuelle et sur la le Fab Lab du lycée Hélène Boucher. Les autres stands étaient tout aussi riches d’inventions. Ne ratez pas Jaine 2020 !Fabrice Lasne

Fabrice Lasne, professeur de Sciences Industrielles de l’ingénieur, enseignant en BTS au lycée technologique Diderot de Paris

  Lycéens Hélène Boucher