Galilée, un lycée 100% numérique

Galilée, un lycée 100% numérique

Utilisation généralisée de monlycée.net, recours aux manuels numériques, un fablab équipé d’outils de prototypage de dernière génération. Le lycée Galilée de Cergy porte, avec mérite, son label 100% numérique.

Le temps est gris et pluvieux lorsque nous pénétrons dans l’enceinte du lycée Galilée. Le froid et l’humidité se font vite oublier à l’intérieur du bâtiment : celui-ci vient de bénéficier de travaux de rénovation thermique. La proviseure Danièle Montagné nous accueille chaleureusement dans son bureau aux allures de chalet où nous sommes rejoints, tour à tour, par la proviseure adjointe, le CPE, la gestionnaire et enfin le Directeur délégué aux formations technologiques et professionnelles. Un tour de table bien fourni : signe que le numérique mobilise à Galilée !

Hall du lycée Galilée

Un déploiement progressif de monlycée.net

Lors de son arrivée au lycée Galilée en 2017, Danièle Montagné a souhaité installer monlycée.net sans que ce soit une obligation pour les enseignants : « J’avais eu de très bons échos de monlycée.net auprès de collègues. J’ai donc assez vite fait le choix de le proposer au lycée. Dans un établissement scolaire, nous sommes vraiment absorbés par le quotidien, on a peu de temps à consacrer à la communication alors avoir un outil qui nous aide pour ça, c’est une aide formidable ».

Danièle Montagné dans son bureau

En 2017/2018, les enseignants ont donc été formés à l’ENT avant que celui-ci soit généralisé aux parents et aux élèves pour l’année scolaire 2018/2019. Cette année, le lycée est donc arrivé à un stade d’utilisation mature de monlycée.net tant sur la partie administration et vie de l’établissement que sur la pédagogie.

Monlycée.net, un « bel outil » au service de la vie lycéenne

En témoigne le CPE, Fabrice Souillot « tous les profs et tous les parents l’utilisent, c’est devenu notre principal lien avec les familles. On a gagné en rapidité pour échanger avec les parents. C’est un bel outil mais c’est vrai qu’on passe aussi beaucoup plus de temps à gérer ce flux d’informations ». En effet, la facilité de communication avec les familles offerte par l’ENT laisse place à des échanges qui n’avaient pas lieu auparavant, le temps consacré à cette gestion est forcément plus important.

Fabrice Souillot a également la charge d’accompagner le Conseil de vie lycéenne « les membres du CVL avaient besoin de communiquer avec tous les élèves et pas uniquement ceux de leur classe. On a décidé de leur ouvrir des droits sur l’ENT pour accéder à toute la communauté lycéenne et ils s’en emparent pleinement ». Dernière actu en date relayée par le CVL, le concert de Noël qui permettra de récolter des fonds pour des organisations caritatives : monlycée.net est un bon canal de publicité.

Fabrice Souillot, CPE

Un outil de travail pour les gestionnaires

Nedjeljka Dufour, gestionnaire du lycée Galilée, utilise monlycée.net tous les jours : « pour renseigner les enquêtes de la Région sur la dotation globale de fonctionnement, les logements de fonction, l’énergie, je passe forcément par monlycée.net pour accéder à l’application OGIL. J’utilise le dossier partagé pour diffuser tous les documents relatifs au Plan particulier de mise en sécurité (PPMS) par exemple ». Nedjeljka réfléchit aux autres usages qu’elle a de l’ENT : évidemment il y a Lystore, cette application régionale qui permet aux lycées de passer et de suivre leurs commandes d’équipements informatiques.

Vivement investie dans la vie du lycée, Nedjeljka a accompagné cette année la section européenne lors de son séjour à New-York « on a créé un blog pour l’occasion. C’était très commode pour communiquer avec les familles : diffuser le programme, la liste des affaires et fournitures à prévoir, les formulaires d’autorisation et j’en passe… »

Nedjeljka Dufour, gestionnaire

Chaque année le lycée investit une nouvelle fonctionnalité de monlycée.net

Cette année la proviseure et son adjointe Sabine Ségaux ont souhaité que soit mis en place un agenda de l’établissement sur monlycée.net. « Par discipline, nous avons un professeur ‘référent Agenda’ qui a la charge de renseigner les évènements qui concerne la vie des classes : sorties, évènements, etc. En cas de sortie de telle classe tel jour, un enseignant saura qu’il n’aura pas ses élèves » explique Danièle Montagné. Cet outil de partage de l’information semble apprécié par l’équipe pédagogique.

La proviseure adjointe, Sabine Ségaux, découvre cette année monlycée.net. Elle apprécie aussi la commodité de l’ENT mais alerte néanmoins sur la multiplication des outils qui peut être chronophage et source de confusion si l’utilisation n’est pas bien maîtrisée.

Sabine Ségaux, proviseure adjointe

L’équipement en tablettes, une avancée pédagogique pour le lycée

Cette année, le lycée Galilée a franchi une étape supplémentaire dans son virage numérique grâce à la dotation de tablettes par la Région Ile-de-France. « Pour nous les pédagogues, ce sont des avancées qui facilitent la vie : je me souviens encore du duplicateur à alcool, est ensuite venu le rétroprojecteur, puis le vidéoproj… Aujourd’hui ce sont les tablettes. Ce ne sont pas que des avancées technologiques, il s’agit aussi d’avancées pédagogiques » déclare Danièle Montagné.

« Les tablettes sont de bonne qualité et très bien protégées. Certains élèves se sont même plaints du poids de la tablette, ce qui est quand même surprenant quand on pense au poids dont il se sont délestés en abandonnant les manuels papiers ! » s’étonne la proviseure.

Lycéens pendant l'inter-cours

L’équipe de direction ne manque pas de souligner les difficultés rencontrées pour configurer les tablettes : le boitier de configuration des tablettes ne permettait pas d’aller assez vite pour configurer la totalité des machines, le lycée a donc fait le choix de laisser la configuration aux mains des élèves. Lors de notre visite, la cheffe d’établissement nous confie avec regret, qu’à date, tous les lycéens n’avaient pas encore configuré les tablettes.

Le passage aux manuels numériques

Notre visite se poursuit avec Julien Clarebout, professeur de mathématiques et référent informatique au lycée Galilée. La rentrée n’aura pas été de tout de repos pour l’enseignant mais son optimisme n’a pas fléchi pour autant.

« Le plus dur est fait et c’est maintenant parti pour être plus calme ! Disons que nous avons manqué d’information pour déployer les manuels et assigner les licences aux élèves dans les meilleures conditions. Les responsabilités sont partagées : certains éditeurs n’ont pas mis à disposition les manuels à temps, côté procédure, nous avons été formés un peu tard et la réforme du lycée a compliqué les choses car il a fallu assigner les manuels un à un par élève et non par classe comme ça aurait pu être le cas avant la réforme… » explique Julien.

Julien Clarebout, professeur de mathématiques et référent numérique

Coté plus-value pédagogique, il salue aussi l’arrivée des tablettes : « pour utiliser le logiciel GeoGebra ou la programmation Python, je n’aurais plus besoin de réserver la salle informatique, avec les tablettes nous pourrons y accéder directement en cours, même hors ligne. Pour les professeurs principaux qui doivent préparer les élèves à l’orientation, ça sera pratique de pouvoir utiliser les tablettes pour chercher de l’information sans là aussi avoir à réserver les salles informatiques ». Une aubaine pour cet établissement de 1 250 élèves qui compte seulement 3 salles informatiques ouvertes à la réservation.

Un détour par le fablab

Nous terminons notre visite par le fablab aménagé depuis cette année à partir de deux anciennes salles dont les cloisons ont été abattues. La pièce ainsi dégagée permet d’offrir aux élèves un espace plus vaste permettant de travailler en mode projet, conformément à l’esprit de la réforme de la voie technologique.

« Les élèves sont appelés à innover et à travailler en groupes de taille variable » explique Alexandre Delattre, Directeur délégué aux formations technologiques et professionnelles.

Le mobilier modulaire permet d’adapter la taille des groupes à la nature des activités proposées par les enseignants de STI2D à leurs élèves. Le fablab est également équipé d’outils de prototypage : imprimante 3D, machine à découpage laser. Tout ce dont les élèves ont besoin pour mener à bien leur projet.

Le fablab