Services Région

Services Région

Certains des services offerts par Lilie, bien qu’ils concernent la totalité de la communauté éducative, ne s’adressent qu’aux équipes de direction des lycées. On en parle peu mais ils sont importants et donnent une idée de ce que pourrait devenir l’ENT dans le futur.

L’EPLE, ses deux tutelles et leurs systèmes d’information

Chaque lycée public est un EPLE : établissement public local d’enseignement. Il est gouverné par un conseil d’administration composé de représentants de la communauté éducative et présidé par le chef d’établissement. L’autonomie de l’EPLE est réelle mais elle est précisément circonscrite par la loi.

Sur le plan fonctionnel et financier, l’EPLE est soumis à l’autorité de deux tutelles :

  • Une tutelle académique exercée par le Rectorat ;
  • Une tutelle locale exercée par le Conseil régional.

Chacune de ces deux tutelles offre à l’EPLE des services numériques utiles à son fonctionnement. Les enseignants et les équipes de direction connaissent bien les services académiques SIECLE et STS. Les services régionaux sont moins connus. Ils s’adressent essentiellement à l’équipe de direction de l’établissement. Une chose distingue les deux groupes : les services offerts par la Région sont accessibles depuis l’ENT, ce qui n’est pas le cas des services académiques pour lesquels, deux connexions distinctes sont nécessaires.

Le schéma ci-dessous représente les deux types de liaison existant entre l’ENT du lycée et les services numériques de la Région et de l’Académie.

Schéma d'ensemble

Accessibles depuis l’ENT

Les services numériques académiques SIECLE et STS ne sont pas directement accessibles depuis l’ENT et il n’est pas prévu qu’ils le deviennent à court terme. L’interface entre l’ENT et ces services qui garantit leur interopérabilité est assurée par le transfert d’un extrait de l’annuaire fédérateur académique pour constituer l’annuaire de l’ENT. La synchronisation quotidienne entre les deux annuaires assure la cohérence des données et le bon fonctionnement des services.

Du côté des services régionaux, les choses se présentent différemment. Plusieurs services numériques proposés par le Conseil régional aux lycées sont en effet directement accessibles depuis l’ENT, depuis l’onglet Travail et vie scolaire.

Onglet Travail et vie scolaire

Trois services sont actuellement proposés : l'Extranet, GLPI et OGIL.

L’Extranet permet aux gestionnaires de transmettre leurs demandes d’équipement à la Région.

Accès Extranet

Les moyens financiers alloués chaque année à l’EPLE par la Région sont regroupés dans la dotation globale de fonctionnement qui sert, comme son nom l’indique à couvrir les dépenses de fonctionnement (fluides, petites fournitures, services, etc.). Les dépenses plus importantes relevant de l’investissement sont financées par la Région mais c’est l’EPLE qui exprime ses besoins. Il peut donc le faire de façon rapide par le biais de l’ENT.

Accès GLPI

GLPI (gestionnaire libre de parc informatique)

GLPI est une application de gestion de parc informatique Open Source très répandue dans le service public. Elle est exploitée par les agents nouvellement recrutés par la Région, les OPTIC (opérateurs de proximité pour les technologies d’information et de communication), chargés de la maintenance des équipements informatiques. Ces agents peuvent ainsi accéder à GLPI directement depuis l'ENT de l'établissement dans lequel ils interviennent.

Accès OGIL

OGIL – Portail informatique des lycées

OGIL (Offre Globale d'Information Lycées) est un nouveau service proposé aux lycées depuis avril 2014. Il a vocation à se substituer à l’Extranet pour :

  • L'enquête annuelle de préparation de la dotation globale de fonctionnement ;
  • Les déclarations de sinistres (contrats d'assurance, dommages aux biens et garantie décennale) ;
  • Les demandes de financement des agents sous Contrat Unique d'Insertion (CUI) ;
  • Gérer la tarification de la demi-pension au quotient familial pour les lycées concernés par le dispositif (93 et 95 pour 2014/2015) ;
  • L'enquête annuelle sur les logements de fonction.