Lycée Auguste Renoir, nouvelles impressions (2/2)

Lycée Auguste Renoir, nouvelles impressions (2/2)

C’est un vieux slogan publicitaire qui a beaucoup servi… Et il peut servir une fois encore pour ce deuxième reportage au lycée Auguste Renoir d’Asnières : Lilie, ce sont ses utilisateurs qui en parlent le mieux !


Antoine de Guernon, professeur d’EPS

Antoine de Guernon, professeur d'EPS" Je distingue, en ce qui me concerne, trois types d’usages de Lilie : comme professeur d’EPS, comme professeur principal d’une classe de seconde, comme professeur du lycée, membre de la communauté éducative.

Comme professeur d’EPS, je me sers surtout de la vidéo, depuis plusieurs années. Nous sommes équipés de tablettes pour filmer les pratiques de gymnastique, de musculation, de sport acrobatique. Les élèves se voient pratiquer, c’est un instrument pédagogique très efficace. Nous filmons aussi les matchs, je leur montre par exemple comment la vidéo peut servir de support pour l’arbitrage. J’anime également le blog de l’association sportive sur Lilie. Et puis enfin, toujours comme professeur d’EPS, j’utilise l’espace de stockage pour mettre à la disposition des élèves toutes les fiches techniques dont je me sers et il y en a des dizaines. Avant, je faisais sans cesse des photocopies, plus maintenant.

Je me sers beaucoup de Lilie pour mes fonctions de professeur principal. Cette année, je me suis lancé, j’ai créé le blog de la classe. Je publie en moyenne une fois par semaine, surtout pour relayer vers les élèves et leurs parents les informations que je reçois de l’administration. Je me suis assuré que tous les élèves avaient bien accès à Lilie, qu’ils savaient s’en servir, surtout de l’espace de stockage qui est vraiment très pratique. J’essaie de faire un gros travail sur l’orientation auprès des parents, par le blog mais aussi par la messagerie, celle de Lilie ou ma boite académique personnelle. Je m’adapte aux parents et à leurs usages.

Comme professeur du lycée, je fais l’appel (le gymnase a été câblé), je remplis les bulletins en ligne, le cahier de textes et je récupère les docs administratifs que Géraldine Vidal dépose dans l’espace administratif."

Blog de l'association sportive

Le blog de l'association sportive


Caroline Latournerie, professeur d’histoire-géographie

Caroline Latournerie, professeure d'histoire géographie"Je suis impressionné par ce que dit Antoine ! Moi, j’ai une approche plutôt empirique de l’informatique, pas toujours très efficace, je dois le reconnaitre.

En cours, les élèves me disent parfois : « vous pourriez faire ça autrement… ». Ils me montrent et cela me facilite la vie.

J’utilise beaucoup la vidéo. Dans notre discipline, nous avons d’excellents sites. Sur le site académique, Strabon del’histoire-géographie, c’est « notre » site, je trouve tout ce que je veux, c’est d’une extrême richesse, une mine d’idées. Ensuite, il y a les sites de ressources de l’INA, de l’IGN, maintenant regroupés dans Eduthèque. On a vraiment plein de choses intéressantes.

Du coup, le problème pourrait venir de cette inflation de ressources. Cela prend beaucoup de temps de consulter, de choisir. En tous cas, cela suppose de travailler entre collègues, de collaborer.

L’équipement des classes du lycée est très bien, surtout depuis cette année que nous avons la fibre. L’appel en classe, c’est simple. Pour les cours, je me sers souvent d’un diaporama. J’ai pratiqué la classe inversée pour quelques cours. Mon ambition pour l’an prochain, c’est de me mettre à Prezi.

Je n’aime pas beaucoup le cahier de textes. Je ne le trouve pas pratique, il prend trop de temps. Mais pour le reste, Lilie est pratique, je publie sur les blogs des classes et je ne communique avec les élèves que par Lilie."

Jade LELLIS et Lou SEBIRE, élèves de de seconde

Jade et Lou, élèves de seconde

"Nous n’avons pas de blog de classe. Il y a un blog pour les SVT. En anglais, on récupère les devoirs sur le cahier de textes de Lilie. Notre professeur de maths utilise beaucoup la messagerie, celle de Lilie, mais la messagerie personnelle aussi. C'est différent d'un profeseur à l'autre. Mais non, ce n'est pas un problème, on s'adapte.

Les notes, nous les regardons régulièrement. Certains professeurs les publient dès qu’ils les ont corrigées. Si on ne voit ce professeur qu’une fois dans la semaine, c’est mieux, on connait notre note plus vite. D’autres professeurs ne publient que les moyennes en fin de trimestre. Chacun fait comme il veut."

Valentin DESMALLES et Zeynep COSKUN, élèves de terminale S

Valentin et Zynep, élèves de TS

"On regarde le blog de notre classe, la TS1, au moins une fois par semaine. C’est utile pour les changements d’horaires, pour les inscriptions aux AP (activités personnalisées). Le programme de l’AP est affiché sur le blog, avec le nombre de places et on peut s’inscrire en publiant un commentaires Notre professeur de SVT, M. Guillerme s’en sert beaucoup. Dans les autres matières, cela dépend des enseignants.

On regarde les informations qui nous intéressent sur les actualités, par exemple les absences des professeurs. On a aussi un groupe Facebook de la classe qui fait suivre les informations."

Blog d'inscription AP

Blog de réservation pour l'heure d'AP

Katelle FAURIE, professeur de SVT

Katelle Faurie, professeure de SVT

"J’ai commencé cette année à pratiquer la classe inversée. J’avais d’abord essayé avec les premières, mais ils n’ont pas accroché. Avec les secondes, les choses ont lmieux fonctionné. Je ne vois ces élèves qu’une fois par semaine. L’objectif, c’était de garder le lien. Donc, je voulais leur permettre de faire un rappel sans moi.

J’enregistre une séquence vidéo de 5 à 7 minutes, pas davantage, sur la présentation d’un nouveau cours, un rappel, la présentation d’un matériel. J’utilise un logiciel de Screencast et aussi, pour certaines séquences, l’éditeur de QCM de Google qui me permet de vérifier qu’ils ont bien suivi la séquence jusqu’au bout. Je peux aussi leur demander de consulter une fiche technique.

Je produis la ressource et je publie l’adresse de la vidéo et du QCM sur le blog au moins 15 jours à l’avance. Pour l’instant, leurs réactions sont plutôt positives, ils n’ont pas râlé et, de mon côté, je crois que l’objectif de maintenir un lien permanent avec le cours de SVT est atteint.

Produire ces vidéos me prend du temps bien sûr. Mais je pourrai les réutiliser l’an prochain ce qui me laissera du temps pour en produire pour d’autres classes. Je procède de la même façon avec le cahier de textes. Je l’organise par chapitres et je peux facilement copier/coller des parties d’un cahier de textes d’une année sur l’autre. Il faut toujours reprendre bien sûr parce que la progression n’est jamais exactement la même mais cela fait incontestablement gagner du temps. Je le dis à mes collègues qui trouvent que le cahier de textes est compliqué et fait perdre du temps."

Cahier de textes SVT

Cahier de textes en chapitres - Archives de deux années précédentes

Niriarimanga ZAFIMEHY, professeur d’anglais

Niriarimanga Afimehy, professeur d'anglais

"En anglais, nous ne pratiquons pas beaucoup le QCM. Nous avons tendance à privilégier l’expression orale des élèves.

Je me sers de la plupart des services de Lilie : cahier de textes, blog, messagerie, notes et aussi la réservation de ressources. Je trouve que le cahier de textes est lent, compliqué, il faudrait le simplifier.

Comme nous utilisons pour notre enseignement de plus en plus de ressources, la préparation des cours nous prend de plus en plus de temps. Mais pendant les cours, ce sont les élèves qui travaillent davantage. Je ne fais quasiment plus de magistral, tout est organisé sur l’expression des élèves. Je leur propose aussi de plus en plus d’activités de compréhension orale sur des supports vidéos. Avec les premières et les terminales, les choses sont bien en place. Les secondes sont un peu jeunes, ils ont encore besoin d’être accompagnés.

David GUILLERME, professeur de SVT, administrateur Lilie et cordinateur TICE

En guise de conclusion...

David Guillerme, professeur de SVT et administrateur local de Lilie

Pour développer les usages de Lilie dans notre lycée, l’équipe de direction nous a bien soutenu. Cela nous a permis de surmonter les contraintes techniques et les usages pédagogiques se développent.

Il nous reste encore des obstacles à lever. Pour y parvenir, nous allons nous appuyer sur les pratiques. Pour l’instant, elles sont hétérogènes, c’est sûr. Certains professeurs utilisent beaucoup, d’autres pas ou presque pas. Les professeurs pilotes vont former leurs collègues, les convaincre de l’intérêt pédagogique de l’ENT, lui donner du sens. Pour le cahier de textes par exemple, nous organisons des formations, mais pas seulement à l’usage de l’outil, on s’appuie sur l’expérience de ceux qui s’en servent le mieux.

Les parents et, paradoxalement, les élèves, sont un peu les oubliés de ces actions d’accompagnement. Or certains élèves ne savent pas comment s’abonner à un blog ou rediriger leurs mails. Je forme ceux de mes classes. Nous allons veiller à ce que cela soit fait pour toutes les classes en nous appuyant sur les professeurs principaux des classes de seconde pour commencer.

En ce qui concerne le cahier de textes, il me semble que, dès lors qu’on l’accepte dans sa logique, que l’on raisonne par séquence et non plus comme l’ancien cahier de textes par séance, alors non, il n’y a pas de raisons de se plaindre qu’il y ait trop de clics. En réalité, avec très peu de clics, vous pouvez éditer une séquence. Le gros avantage de ce cahier de textes, c’est ce qu’explique Katelle et que je pratique moi aussi : la possibilité d’utiliser ses archives.

Pour les parents, nous avons aussi un travail à faire. Ils demandent davantage d’informations. Côté administration, nous avons fait un effort. Il faut faire la même chose côté pédagogie.

Un travail est engagé avec les associations de parents d’élèves. Elles peuvent déjà publier des blogs sur Lilie. Nous avons prévu des interventions lors des réunions de la fédération et des formations le soir en début d’année scolaire."

Blog des fédérations de parents d'élèves

Blogs des deux associations de parents d'élèves