Lilie, pas à pas

Lilie, pas à pas

Catherine Theveny, documentaliste du lycée la Tour du Mail nous avait donné la semaine passée un avant-goût de l'ambiance dans ce lycée « pas comme les autres ». Nous y retournons aujourd'hui pour poursuivre la visite.

Catherine Theveny, documentaliste du lycée la Tour du Mail nous avait donné la semaine passée un avant-goût de l'ambiance dans ce lycée « pas comme les autres ». Nous y retournons aujourd'hui pour poursuivre la visite.

Lycée Tour du Mail_lycéennes

Se réparer et reprendre confiance

Le lycée de la Tour du Mail à Sannois est un EREA : établissement régional d'enseignement adapté. Les jeunes qui y sont orientés sont considérés comme se trouvant en grande difficulté sociale et scolaire. 

Ils sont peu nombreux : 133 élèves au total dont 55 garçons accueillis en internat. Pour les encadrer et les former : une équipe de 70 personnes, agents techniques, enseignants, éducateurs, personnels d'administration et de direction.

Lycée Tour du Mail_mécanique

Les élèves proviennent généralement de SEGPA (section d'enseignement général et professionnel adapté) de collège.

Au lycée, ils se voient proposer plusieurs formations. Ils peuvent préparer un  CAP (certificat d'aptitude professionnelle) dans les domaines de la cuisine, puériculture, travaux paysagers, menuiserie, horticulture. Mais l'objectif principal de l'équipe de la Tour du Mail, c'est de permettre à ces jeunes de « se réparer, de retrouver confiance en eux et d'éprouver du plaisir à venir à l'école. »

« J'utilise le mail depuis longtemps. J'échange avec mes amis et une seule 
fois avec mon prof pour corriger un devoir. Ici, tous mes copains ont un mail. 
En ce moment, je vais beaucoup sur le net pour vendre mes chiots. J'ai 
aussi Internet via mon téléphone portable. Mais là c'est juste pour 
Facebook, pour faire des recherches sur Google, j'utilise un vrai ordi .» 
Julien
 

Avec de tels objectifs, l'équipe enseignante se doit d'être parfaitement soudée. Elle se réunit chaque semaine pour faire le point et travailler sur les projets pédagogiques.

L'informatique, ici aussi...

Le lycée est équipé d'un réseau informatique interne de bon niveau. Aujourd'hui, « avec de la persévérance et de l'accompagnement », tous les usagers ont un compte et l'utilisent.

Lycée Tour du Mail_Brieuc

Le Proviseur adjoint, Brieuc Bourdonnec, rappelle l'une de ses fonctions : « c'est un espace de stockage très important, tous les CV de nos élèves, par exemple, sont stockés ici. Je l'utilise quotidiennement ».

L'établissement est en attente d'une dotation de 12 nouveaux postes informatiques qui viendront renforcer l'équipement des salles de classes et de travaux pratiques.

Pour  Benoit Sabarly, professeur d'informatique et de mécanique, l'outil informatique et la navigation sur Internet sont « une découverte pour de nombreux élèves. La moitié de mes élèves n'ont pas d'ordinateur à la maison. Ces jeunes ne vont pas non plus dans les cyber café. C'est un outil encore très inégalitaire et c'est bien qu'ils y trouvent l'accès ici ! »

 « On a un compte dans le lycée. Moi et mes copines, on parle
sur MSN. Je suis sur Facebook, etc. (rire)...
Mais on n'est pas accro, pas tous les jours. On n'utilise pas les mails pour
parler avec les profs, on n'en a pas besoin. » Samira


Et Lilie, ici aussi...

Le lycée a choisi de faire partie de la vague 1 de déploiement de Lilie. Non pas pour être parmi les premiers mais pour avoir la possibilité de « prendre son temps » et de s'approprier l'ENT avec « prudence et réflexion », peut-être un peu plus lentement que les autres lycées de la région. Le déploiement se déroule progressivement, au coup par coup, petit groupe par petit groupe.

Aujourd'hui, l'équipe d'administration et des enseignants ont activé leur compte. Dans ce groupe, tous ne l'utilisent pas encore. Les identifiants n'ont pas encore été distribués aux élèves et la question de l'accès aux  parents ne se pose pas encore.

 

Christophe Joseph, professeur des écoles spécialisé, administrateur de Lilie, se veut philosophe : « soyons prêt pour lancer l'ENT sinon, comme beaucoup de nouveautés lancées trop tôt, elle risque de mourir. »

 

Le Proviseur, Gaëtan Goubard, rappelle que les niveaux d'utilisation du numérique par la communauté éducative sont très divers et inégaux : « Ce ne sera pas un réflexe d'aller sur l'ENT. Avec les élèves et les familles, nous devons maintenir un lien physique et continuer de nous rencontrer. L'ENT est un outil magnifique, complet mais il ne va pas de soi. Nous ne cherchons pas du tout à devenir une vitrine ! »

Lycée Tour du Mail_repassage

 « Nous, on aime bien faire
les jeux vidéos sur internet. Sur Facebook, on peut en télécharger et notre
prof nous a montré où trouver des jeux de mathématiques ! À la
maison, j'ai un ordinateur mais pas de connexion. » Sophiane


 

Christophe Joseph tout étant convaincu sur le fond, reste réservé sur la mise en œuvre : « je vois bien le potentiel de cet outil. Cependant il faut créer le besoin. Ce n'est pas encore fait ici. La plupart de mes collègues n'ont pas de compte. Si les enseignants ne trouvent pas l'envie, les élèves ne l'auront pas ! Je pense qu'il nous faut encore deux ou trois ans. »

Lycée Tour du Mail_lycéens