Fin du code

Les règles de sécurité de Lilie prévoyaient jusqu’à présent la saisie obligatoire par les enseignants d’un code dit de scolarité pour l’accès aux outils de vie scolaire. Utile mais agaçant... La voix des usagers a été entendue. La saisie du code dit de scolarité vient d’être supprimée.

Saisie clavier

Avant

L’idée qu’il aurait suffi à des élèves malveillants (ou à leur parents…) de connaitre l’identifiant de l’un de leurs professeurs pour pouvoir remplir leurs bulletins de notes mirifiques et d’appréciations dithyrambiques inquiétait les  responsables de la sécurité des systèmes informatiques. Le principe de prudence a joué à plein et l’on a donc inventé le code de scolarité : une combinaison de chiffres et de lettres, sésame exigé à l’entrée du module de notes et permettant au professeur de saisir en toute sécurité.

Saisie du code de scolarité

Pendant

La mise en place du code de scolarité ne s’est pas faite sans difficulté. Le code était envoyé par mail à la première connexion de l’enseignant. Il fallait ne pas le laisser passer, le noter, ne pas l’oublier. Et lorsqu’on l’oubliait, c’était toute une affaire pour en obtenir un autre.

A l’usage, la saisie du code de scolarité se révèle fastidieuse. Les professeurs qui l’utilisent régulièrement s’en plaignent. D’autant que les logiciels privés Pronote et Viescolaire.net en font l’économie.

La sécurité par un code supplémentaire est par ailleurs toute relative : qui a réussi à dérober un mot de passe doit pouvoir en dérober un autre. Quant aux risques, ils semblent en réalité bien faibles. Aucune tentative d’intrusion n’a jamais été observée (à notre connaissance). Nos élèves ont sans doute mieux à pirater, d’autant qu’en l’occurrence, il parait difficile de pirater sans signer dans le même coup son forfait…

Après

La demande des professeurs qui se plaignaient d’avoir à saisir un code que, par ailleurs, ils ne pouvaient pas changer eux-mêmes (par mesure de sécurité…) a finalement été entendue. Depuis vendredi 12 septembre 2014, la saisie du code de scolarité n’est plus exigée à l'entrée dans les modules de vie scolaire.

Les enseignants sont,  à cette occasion, invités à maintenir leur vigilance sur la sécurité de leurs identifiants Lilie. Il leur est recommandé en particulier de changer leur mot de passe régulièrement et de choisir un mot de passe « fort » comprenant, si possible, des majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux (!, ?, @, etc.).