C'est au tour de Lilie

C'est au tour de Lilie

Depuis quelques jours, les professeurs du lycée Saint Lambert de Paris ont accès à Lilie, temps fort du déploiement qui inaugure officiellement le lancement de l'ENT dans l'établissement. Retour sur les préparatifs avec Bernard Coche, chef de travaux.

Depuis le matin du lundi 24 septembre 2012, les professeurs du lycée du bâtiment et des travaux publics Saint-Lambert de Paris ont accès à Lilie.

Au cours des semaines qui ont précédé le lancement, les administrateurs de l'ENT, Bernard Coche, Pierre Leveilley et Gil Simon n'ont pas ménagé leurs forces pour que la mise en service se passe au mieux. A présent, c'est à la communauté de se lancer, professeurs en tête.

D'ailleurs, le vendredi 7 septembre, les professeurs étaient invités à assister à une séance de présentation de Lilie et de préparation à son usage, assurée par le correspondant ENT de l'établissement, Mehdi Midra.


Bernard Coche et Mehdi Midra (gauche à droite)
Bernard Coche, chef de travaux et administrateur ENT (gauche) et Mehdi Midra, correspondant ENT (à droite)


Au total, une vingtaine de professeurs étaient présents et visiblement curieux de découvrir leur nouvel ENT. Il faut dire qu'au lycée Saint-Lambert, on connaît déjà de longue date les ENT ; les questions et les attentes sont donc nombreuses.

Professeures du lycée Saint-LambertUn mouvement déjà amorcé


Depuis bientôt 8 ans, le lycée utilise un ENT développé par la société Educ'ASP, une solution particulièrement axée sur les relations avec les entreprises et le suivi des élèves en stage. Élèves, entreprises et professeurs y ont accès et l'outil qui a évolué au fil des demandes des professeurs apporte pleine satisfaction à l'équipe.

Pour les notes, les absences et le cahier de textes, le lycée utilise Viescolaire.net depuis 2010. « Les collègues s'y sont mis très vite pour les notes et les absences » nous explique Bernard Coche, chef de travaux et administrateur ENT. Les usages du cahier de textes de Viescolaire.net se sont mis en place plus lentement et aujourd'hui encore, ils ne sont pas généralisés. Certains professeurs remplissent tous les jours, d'autres à un rythme plus fluctuant, d'autres encore ne l'utilisent pas du tout... Pour Bernard Coche, un cap a pourtantété franchi cette année puisque certains enseignants ont demandé à récupérer les archives de leurs cahiers de textes de l'année précédente pour pouvoir en reprendre certains éléments au cours de l'année scolaire qui débute. Un signe encourageant.

Aujourd'hui, c'est Lilie !

« A priori, je suis confiant. Si Lilie fonctionne bien, il n'y a pas de raison pour que ça se passe mal »

C'est donc en terrain défriché que Lilie arrive. Bernard Coche considère que c'est un atout puisque l'équipe est habituée à utiliser des outils en-ligne. Cet atout pourrait cependant se transformer en handicap si l'ENT ne tenait pas ses promesses. La tentation de faire marche arrière serait alors forte. Mais, pour l'instant, l'optimisme est de mise !

La mise en service de Lilie auprès des enseignants a débuté officiellement le 17 septembre. Durant le week-end qui précédait, chaque enseignant a reçu par mail son identifiant et son mot de passe.
Saisie identifiant et mot de passe

Pour cette première année avec Lilie, la proviseure Catherine Achouline, en accord avec son équipe éducative, a choisi de concentrer les efforts sur la généralisation d'un service : le cahier de textes.

Et maintenant ?

Horloge


Pour la suite, l'équipe d'administrateurs ENT revendique une démarche pragmatique : « nous verrons comment les choses se passent.... »
Pas d'échéances fixées à l'avance pour le développement des usages et pas d'échéance non plus pour un premier bilan.

Il faudra donc prendre des nouvelles  régulièrement du lycée Saint-Lambert et de la façon dont Lilie y déploie ses ailes.