Cap sur la rentrée 2014

Cap sur la rentrée 2014

« Nous voulons assurer la rentrée de septembre 2014, c’est notre priorité ! » : c’est ce que martelle inlassablement Toni Dos Santos, chef de projet Lilie pour la Région Île-de-France, au cours du comité de pilotage qui réunissait le 10 avril 2014 les représentants des trois académies, de CGI et d’OMT-Axess ainsi que Philippe Torres pour le SNPDEN.

Cap sur la rentrée 1

Le souvenir d’une rentrée 2013 qui a beaucoup coûté à l’image de Lilie est présent dans tous les esprits. Mais des statistiques qui deviennent encourageantes, une solution enfin stabilisée, la volonté d’une équipe technique emmenée par un nouveau chef de projet, Marcelo Rodrigo, aussi prudent que déterminé, tout cela donne du cœur à l’ouvrage.

Opération reconquête

L’opération reconquête entamée avec les lycées Hélène Boucher à Paris et Jean-Perrin à Saint-Ouen l’Aumône se poursuit et se poursuivra après les vacances de printemps aux lycées Théodore Monod à Antony, Marcel Pagnol à Athis Mons, Pierres Vives à Carrière sur Seine et Paul Valéry à Paris. Au total, 15 lycées (5 par Académie) seront accompagnés dans leur reconquête de Lilie d’ici la fin de l’année scolaire. Il s’agit, dans ces établissements, de s’assurer que la solution actuelle est disponible et qu’elle fonctionne correctement.

Opération septembre 2014

Pour assurer la rentrée de septembre prochain et garantir la disponibilité de Lilie et la conformité des annuaires, dès les premiers jours, tout sera mis en œuvre.

Au niveau de la solution d’abord, l’équipe de CGI s’est engagée à stabiliser la version actuelle de l’ENT. Pendant les vacances de printemps, la version 2.1.8 sera mise en production. Elle corrige des défauts résiduels de la version précédente et propose quelques évolutions fonctionnelles. Cette version, éprouvée et stabilisée, intégrant les exigences de la version 4 du SDET et, en particulier de son annuaire, est celle qui sera mise à la disposition des utilisateurs en septembre 2014.

Au niveau de la procédure de changement d’année (bascule) et de chargement des annuaires de l’année scolaire 2014-2015, tout sera mis en œuvre pour garantir le succès. Le travail de préparation et de sécurisation a déjà commencé. Le chronogramme des opérations prévues à la rentrée est prêt. Une répétition générale sur la base d’annuaires tests sera réalisée le 5 mai. Deux autres répétitions, incluant tous les cas imaginables de changements, sont programmées. Une formation de deux jours destinée aux formateurs académiques sera organisée en mai.

Cap sur la rentrée 2

On ne traîne pas, on ne néglige rien…

Pour couronner le tout, les académies se sont engagées à mobiliser 50 lycées (les 15 de la reconquête actuelle et au moins 35 nouveaux) qui bénéficieront d’un accompagnement particulier au premier trimestre de l’année scolaire 2014-2015. En particulier, les équipes de direction seront sensibilisées à la compatibilité entre les données de l’emploi du temps qu’elles élaborent avec celles qui figureront dans l’annuaire ENT après le passage par STS. On sait que c’est l’une des causes importantes de disfonctionnement de l’ENT.

La perspective d’une rentrée 2014 réussie aide à envisager l’avenir de Lilie avec davantage de sérénité qu’il y a quelques mois.

Et de confirmer le dicton selon lequel : les années se suivent et ne se ressemblent pas...