Bascule, mode d'emploi

Bascule, mode d'emploi

Déjà décortiqués dans trois articles à la fin de l'année scolaire, les problèmes soulevés par le changement d'année scolaire et ses effets sur les services de l'ENT sont nombreux. Un document de synthèse pour faire le point.

Virginie Lueger - 2, Logica
Deuxième entretien avant la rentrée avec Virginie Lueger à propos de ce que l'on appelle chez les informaticiens, la bascule de rentrée.

Déjà décortiqués dans trois articles publiés sur le site (voir ci-contre) à la fin de l'année scolaire, les problèmes soulevés par le changement d'année scolaire et ses effets sur les services de l'ENT sont nombreux : que deviennent les données des comptes supprimées ? Que deviennent les droits des comptes maintenus ?

Le point avec Virginie qui a rédigé un document de synthèse sur la question.

Bonjour Virginie. Nous devions nous retrouver la semaine prochaine, mais vous avez voulu avancer un peu notre rendez-vous...


Oui. C'est parce qu'il est important, pour les administrateurs mais aussi pour les professeurs qui feront leur pré-rentrée vendredi, d'être bien informés de ce qui les attend. Je pense surtout bien sûr à ceux d'entre eux qui étaient déjà des usagers de Lilie l'an passé et qui vont retrouver leur compte cette année mais avec, évidemment, des changements puisque leurs classes et leurs collègues changent.

Le document de synthèse que nous avons réalisé fait le point sur ce que deviennent les données et les droits des utilisateurs qui restent dans leur lycée. Certaines données sont archivées : les cahiers de textes par exemple. D'autres sont conservées : par exemple les documents des espaces de travail, les agendas personnels et partagés. D'autres sont supprimées : par exemple les anciens agenda de classe ou de groupe qui ont été créés automatiquement. Le fonctionnement est le même pour les droits. Certains sont conservés, notamment ceux attribués de façon nominative. D'autres sont supprimés : ceux qui concernent les groupes de scolarité, les classes. D'autres enfin sont ce que l'on appelle, historisés, ce qui veut dire que l'utilisateur aura la possibilité, s'il le souhaite, de rétablir les droits les droits et permissions, telles qu'ils étaient l'an passé, ou bien de ne pas le faire, de reprendre les choses à zéro.

On peut donner un exemple ?


Nous en donnons plusieurs dans le document. Par exemple, celui d'un blog créé l'an passé. Ses contenus, les billets publiés, les commentaires, tout cela est évidemment conservé.

Pour les droits c'est un peu plus compliqué. Les permissions de consultation et les droits d'écriture peuvent être attribués à des individus ou à des groupes. Les droits des individus sont conservés, du moins bien sûr ceux des personnes qui restent inscrites ou en poste dans le lycée. En revanche, les droits de certains groupes sont supprimés et d'autres sont historisés. Le gestionnaire du blog pourra, s'il le souhaite, rétablir les droits et permissions des groupes historisés. Pour ce service et pour tous les services de communication, nous avons ajouté un bouton « Rétablir les paramétrages de l'année précédente » qui permettra donc de revenir aux droits et permissions de l'année passée.

  Blog - Bouton de rétablissement des droits

Et pour les autres services ?


Grosso modo, les choses se passent de la même façon pour tous les services de communication : blogs, forums, actualités. Il en va autrement pour d'autres services comme le cahier de textes, la messagerie ou les espaces de travail.

Les usagers qui quittent l'établissement n'auront en effet plus accès à ces services. Par ailleurs, certains droits spécifiques comme ceux sur les dossiers partagés ne sont pas conservés au moment de la bascule. Les détails de ces dispositions, service par service, sont donnés dans le document de synthèse.

Vous avez dû faire des arbitrages. Pas toujours facile non ?


Non effectivement, ce n'est pas toujours facile. Les choix que nous avons retenus ne sont sans doute pas parfaits. C'est pourquoi nous comptons sur les usagers de Lilie pour nous éclairer, nous dire comment nous pourrions améliorer les choses l'an prochain. Il faut dire que cette bascule est la première vraie grande bascule d'année depuis que Lilie existe. Celle de l'an passé n'avait pas la même ampleur. L'an prochain, nous aurons davantage d'expérience et nous ferons mieux !

Merci Virginie et bon courage pour la suite !